Biographie

« La vie est une aventure, ose-la », disait Mère Teresa. Cette phrase fait écho à ce que vit Kodjo.

Né en 1978 à Kinshasa (la plus grande ville francophone au monde) au Congo, il grandit en étant bercé par la musique africaine. Arrivé en France à l'âge de 10 ans, il découvre une nouvelle culture, un nouveau pays mais au fond, il se rend compte que les gens sont les mêmes partout comme le chante si bien Paul McCartney et Stevie Wonder dans « Ebony and Ivory » : « People are the same where ever you go ».

À 15 ans, il découvre le rap, un passe-temps puis une passion qui le conduit à se produire sur scène, sur mixtapes (DJ Cut Killer) et à auto-produire deux maxi CD (dont le titre Mwana Mayi) en compagnie de Gilles et Greg (ses compositeurs), et avec l'aide de Bastian, Steve Augustin, Olivier, Jackson, Martial...
Suite à ça, il fait ses premiers pas en passant à la radio « Generations 88.2 », « Africa N°1 » et à la télé dont la fameuse émission « Hit Machine » ou encore « Trace TV ».
Cela lui permet de côtoyer les professionnels de la musique, dont la rencontre la plus marquante fut celle avec DJ Fun.

À l'époque, il se cherche encore, ignorant qu'il a des choses à découvrir sur lui, sur la vie et le Bon Dieu. En quête de sens à la vie et d'amour, il s'intéresse aux religions avant de finir dans les bras du Christ.
Des bourrasques s'abattent alors dans sa vie, des tempêtes auxquelles il a survécu grâce à l'amour qu'il a trouvé en Dieu et en ses proches.
Tout s'est fait nouveau dans sa façon de voir la vie et le monde. Il en témoigne à travers sa musique aux sonorités gospel, soul, rap, afro et le public semble apprécier.

Sur sa route, des gens lui tendent la main tels que : Holywins, le festival Anuncio, Christelle Colas, Père Paul Valentin, Georges Merza, Rachel Montbrun, Emmanuel Zanutta, Tony-Coasterrider, Nono, Steven Gunnel, Augustin Ledieu, Johanna, Deklic, Nicolas Palmaert, Dodo, Welldone, Pierre Chausse, Philipe Martias, Fonf, Gilles Tidas (toujours), Vinz le Marriachi, Matthieu Conzon, Hélène Dubrez, Rona Hartner, Victoria Picone, Lucie Gerber, Creacio, Fractha, Télé Sud, KTO, Radio Notre Dame, Phil Pambou, Big Tony, One Luve FM, Olivier Guilbert, Serge Fattoh, Sud Première et son ami Grégory Turpin, qui l'aide à produire son premier album « Un Miracle » chez Ultreïa / Première Partie.

Il chante partout où on l'invite : les établissements scolaires, dans la rue, Fête de la Ville de Villiers-le-Bel, Fête de la Musique, en prison, festivals, Notre-Dame de Paris, Sacré-Coeur, Paray-le-Monial, Notre-Dame du Laus et à l'Olympia en première partie de Grégory Turpin.
La chanson éponyme de son album « Un Miracle » se retrouve dans la compilation des « Angels Music Awards ».

Accompagné d'un poste radio, d'une bande-son, d'un guitariste, d'un DJ ou de musiciens, le miracle peut se prolonger aujourd'hui en l'invitant à venir partager avec vous ce qui le fait vivre.